Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est un fait, le chômage tue en France et emporte 14 000 personnes par an. Ce scandale social, dont nos politiques ne parlent pas ou très peu, est une abomination qui a des répercussions sur la santé des personnes qui perdent leur emplois.

Ainsi, le chômage provoque une augmentation de certaines pathologies, notamment les maladies cardio-vasculaires ou le cancer. L'INSERM met en évidence que 14.000 décès seraient imputables à la perte d'emploi.

Par ailleurs, Le chômage augmente également les risques de dépression. Environ un quart des personnes sans emploi serait concerné par un tel épisode. Une progression de 10% du taux de chômage se traduit enfin par une augmentation de 1,5% du taux de suicide.

Si on résume bien la situation et si l'on prend uniquement la mandature actuelle de la nouvelle majorité au pouvoir depuis mai 2012 à mars 2016, le nombre de chômeur a grimpé, toute catégorie confondue, de 4.4 millions à 6.014.600, soit une augmentation de 26,85% en 4 ans.

Il y a là un vrai défi sanitaire et humain qui doit-être pris en compte sans quoi une implosion sociale est à prévoir surtout si le chômage continue d'augmenter et il augmentera car nos économies produisent non plus du chômage conjoncturel mais du chômage structurel.

Tag(s) : #France

Partager cet article

Repost 0