Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BCE, taux inchangé en attendant septembre

Le patron de la BCE, Mario Draghi, se félicite de la bonne tenue des marchés financiers européens suite au référendum sur le Brexit qui a été en faveur de la sortie de l'Union Européenne du Royaume-Uni.

A ce stade, Mario Draghi continue de maintenir sa politique de "quantitative easing" en ne relevant pas le taux directeur qui est de zéro actuellemen. Il prévient cependant qu'il se réserve le droit d'assouplir la politique monétaire de la BCE en Septembre. Ceci voudrait dire que le taux directeur passerait en négatif.

La préoccupation de M. Draghi repose sur la solvabilité des banques européennes qui sont selon lui fragile.

Et en effet, M. Draghi a des raisons de s'inquiéter car l'Italie est au bord d'une crise bancaire majeure avec Unicredito, la Banque Monte Paschi qui sont en passe d'être en cessation de paiement. En Allemagne, c'est la Deutsche Bank qui est en passe de faire faillite et que dire de la situation bancaire en Autriche et même en France.

Oui, M. Draghi, nous, Européens sommes condamnés à émettre de la "monnaie de singe" pour soutenir les marchés et un grand nombre d'établissements financiers au détriment des consommateurs directs que nous sommes. Même le Gouverneur de la Banque Japonaise aurait déclaré fin juin que l'émission de monnaie de singe ne sert à rien tant qu'elle ne profite pas aux consommateurs. Oui, il est grand temps de repenser le système bancaire européen avant que celui-ci n'implose et déclenche une crise économique et sociale sans précédent en Europe.

Tag(s) : #Europe

Partager cet article

Repost 0