Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vers une "Chypriotisation" des banques Allemandes?

La politique des taux négatifs pratiqués voilà bientôt deux ans par la BCE entame les marges des banques au niveau européen et c'est en Allemagne où un début de Chypriotisation prend naissance. En effet, rappelons nous des faits, en 2014, les banques Chypriotes en faillites pour la plupart ont du ponctionner tous les comptes de déposant ayant un minimum de 100 000 euros.

Deux ans plus tard, c'est en Allemagne avec la banque Raiffeisenbank en Bavière qui a décidé de ponctionner sur les comptes d'épargnants à partir de 100 000 euros. Cette mesure de prélèvement sur ces comptes sera effective à partir du mois de Septembre et sera taxé de +0.4% sur le compte.

La banque veut ainsi encourager les épargnants laissant dormir sur leur compte les liquidités de les réinvestir dans des produits d'épargne "maison". Le nombre d'épargnant concerné à la Raiffeisenbank est de 140 clients possédant 40 millions d'euros.

Ainsi la Raiffeisenbank brise un tabou en Europe de l'Ouest en taxant les particuliers et ouvre probablement la voie pour une généralisation de ce principe en Europe de l'Ouest.

Ceci est consécutif à la crise financière de 2008 qui a affecté l'ensemble du système financier. Les banques dans leur ensemble ont eu une très forte exposition sur les marchés dérivés et notamment sur le produit des credit default swap.

Aujourd'hui la dette cumulée par l'ensemble du système financier est colossale. Les Banque Centrales n'ayant plus d'autre choix que de pratiquer la planche à billet pour que les particuliers puissent sortir de l'argent au guichet et que les entreprises puissent continuer à se développer. Problème, la planche à billet a ses limites et le système financier mondial commence à toucher à cette limite.

Tag(s) : #Allemagne

Partager cet article

Repost 0