Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'actualité économique Française nous touche tous et particulièrement quand les médias présentent des délocalisations en cours avec fermeture d'usines comme c'est le cas en ce moment avec l'usine Whirpool qui est déjà délocalisée en Pologne.

Mais, la délocalisation ne concerne pas seulement les usines et son cortège d'ouvriers qui se retrouvent eux et leurs familles dans des situations compliquées sur le plan financier, moral et social. Non la délocalisation concerne aujourd'hui l'ensemble des salariés qu'ils soient dans le secteur secondaire ou tertiaire.

Dans le secteur des services, la délocalisation s'opère par pans entiers d'activités. Les entreprises sont soucieuses de pérenniser leur existence dans un contexte de mondialisation de l'économie et cherchent à faire des économies d'échelles dans tous les centres de coûts.

Ainsi, de plus en plus, des centres d'appels téléphoniques de SAV, Hot line, services financiers sont parfois situés hors du pays mais pas seulement, des services comptabilités et facturations qui se retrouvent "externalisés" en Europe ou ailleurs, des postes de Techniciens, d'Informaticiens sont eux aussi de plus en plus externalisés.

Actuellement et ce depuis une quinzaine d'années, les délocalisations représentent entre 10 et 20%  des pertes d'emplois en France.

A ce rythme là auquel nous assistons et si la situation perdure, alors oui, nous sommes tous des Whirpool en puissance et cela posera un jour un problème économique et social très grave.

Aujourd'hui avec l'élection du nouveau Président de la République, M. Macron, sa tâche va être énorme et il lui faudra beaucoup d'audaces et d'idées pour résoudre une équation complexe qui est de conjuguer une économie Française compétitive et ouverte sur le monde tout en garantissant un ralentissement des délocalisations.

Ceci passera peut-être par une remise à plat de la législation du travail et cela ne sera pas simple car il faudra assouplir tout en garantissant de la sécurité pour les employés.

Il faudra, probablement revoir la fiscalité aussi bien pour les ménages et les entreprises afin de redonner de l'espoir et de la compétitivité.

Il faudra aussi discuter avec l'Union Européenne sur les délocalisations intra-pays de la communauté Européenne. Il est clair qu'actuellement certaines industries du secteur tertiaire délocalisent dans des pays Européens ou le salaire est parfois de 3 fois à 10 fois moins élevés qu'en France et que cela va poser problème pour les salariés Français qui sont directement concurrencés par leurs voisins Européens d'Europe du Sud ou de l'Est.

Tag(s) : #France

Partager cet article

Repost 0