Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'agence de notation Américaine, Moody's a dégradé vendredi 23 septembre 2017, la note de crédit du Royaume-Uni de AA1 à AA2 évoquant un impact négatif sur les finances publiques du Royaume concernant les modalités du Brexit qui, il faut l'admettre, ne sont pas encore définit.

L’agence de notation a cependant précisé avoir revu en hausse la perspective attachée à la nouvelle note de crédit, qui passe de « négative » à « stable ».

Moody’s s’attend à un déficit budgétaire situé autour à 3 %-3,5 % du PIB du pays dans les années à venir, alors que le gouvernement vise 1 % d’ici 2021-2022, et Moody's table sur un ratio de dette sur PIB de 90 % en 2017 et de 93 % en 2019.

Le Trésor Britannique a déclaré que Moody's avait une analyse faussée compte-tenu de la présentation du plan du Premier Ministre Britannique, Mrs May, qui a annoncé  maintenir le Royaume-Uni jusqu'en 2019 et était prête à des concessions avec l'Union Européenne afin que la sortie de l'Union Européenne soit gagnante de chaque côté.

Moody's cherche t'elle à influencer les décideurs sur le Royaume-Uni? N'oublions pas qu'en début d'année 2017, l'agence de notation a été condamné par l'Etat Fédéral Américain à une amende de 864 millions de dollars sur ses analyses faussées concernant sa surévaluation de notes sur des titres adossés à des créances immobilières risquées que l'on a appelé subprimes et qui a été au centre de la crise financière de 2008.

 

Tag(s) : #Royaume-Uni

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :