Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Conseil des ministres a adopté mercredi 27 septembre 2017, le projet de loi de finances pour 2018.

Le besoin prévisionnel de financement de l'État atteindra 203,3 milliards d'euros, dont 82,9 milliards pour couvrir le déficit à financer,

120,1 milliards pour assurer l'amortissement de la dette à moyen et long terme de l’État qui viendra à échéance en 2018 et 0,3 milliard d'euros d’autres besoins de trésorerie.

Le besoin de financement en 2018 sera couvert par le programme d’émission à moyen et long terme net de rachats pour 195 milliards d’euros des ressources issues de la gestion active des participations de l’Etat et consacrées au désendettement pour 1 milliard d’euros une variation des dépôts des correspondants pour 1 milliard d'euros  une contribution des disponibilités du Trésor pour 2,8 milliards d'euros enfin d’autres ressources de trésorerie pour un montant de 3,5 milliards d’euros.

 La charge budgétaire de la dette est prévue à 41,2 milliards d’euros.

Les détails du programme de financement pour 2018 seront communiqués en décembre 2017.

En résumé, la dette se creuse et la fiscalité ne faiblit pas ou peu.

La question est de savoir quelle est la marge de manœuvre qui reste à la France pour produire plus de richesses pour fournir de l'emploi et payer sa dette aux marchés financiers?

Tag(s) : #France

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :