Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

FranceLe pouvoir d'achat de 11.8 millions de retraités va encore baisser à partir du 1er avril 2014 . En effet, les retraités sont sacrifiés pour la seconde fois en moins d'un an après l'alignement sur les actifs du paiement de l'impôt sur la CRG et la CRDS.

les effets de la réforme des retraites mises en place par le précédent gouvernement et l'actuel gouvernement vont se faire sentir à partir du 1er avril en gelant les pensions avec une baisse du pouvoir d'achat de 1.4% sur 2014. Ces 1.4% correspndent à l'inflation estimée par le gouvernement.

 

En clair, les retraités n'auront pas leur pension de revaloriser car les caisses de retraites sont déficitaires et que pour faire face à ce déficit, patronat et syndicats se sont entendus pour augmenter les cotisations des actifs et bloquer la revalorisation des pensions.

Ce nouvel accord patronat-syndicat doit permettre d'économiser environ 3 milliards d'euros par an jusqu'en 2017, faisant passer le déficit global Agirc-Arrco de 8,6 milliards à 5,5 milliards, selon le Medef.

 

Si les retraités du secteur privé seront impactés par ce gel des pensions, il en sera de même pour leurs homologues du public.

 

Il faut savoir que le déficit des régimes de retraites du secteur public est plus qu'alarmant que le privé et on peut s'étonner qu'il n'y a pas de réforme à venir. En effet, selon le COR ( Conseil d'Orientation des Retraites), le déficit des régimes de retraites du secteur public s'élève à 37 milliards d'euros en 2013.

 

Le sujet des retraites est un dossier brûlant pour chaque gouvernement qui passe et il est bien difficile de dire ce qui doit être fait compte-tenu des réticences légitimes tant de la part des actifs que des retraités.

Tag(s) : #France

Partager cet article

Repost 0