Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

5058520058_637aa297f0.jpgAlors que la France compte 3 100 000 millions de personnes sans emplois et 1 400 000 qui exerce une activité partielle et qui recherche un emploi stable, voilà que selon une note du Ministère du Travail, la France compterait 300 000 travailleurs qui travaillent à prix cassé.

 

Cela touche visiblement tous les secteurs d'activités et mieux encore, ces salariés sont dans la légalité.

 

Ce phénomène est d’autant plus dur à contrer qu’il s’opère en général en toute légalité grâce au dispositif mis en place par Bruxelles sur les « sociétés étrangères de prestations de services ».

 

Ces dernières sont appelées par des entreprises Françaises qui paient pour avoir des prestations moins chères. Ces travailleurs dit "low-cost" viennent pour la plupart d'Europe de l'Est mais aussi d'Espagne et du Portugal.

Le nombre de ces travailleurs était de 37 000 en 2006.

 

Le gouvernement chargé d'enrayer le chômage se trouve une nouvelle fois embarassé et cela fait réfléchir sur le coût du travail en France. En effet quand un employeur recrute un salarié, cela coûte à l'employeur 1.5 employé, ce qui est considérable surtout pour les petites et moyennes entreprises.

 

Aujourd'hui, il ne reste plus beaucoup d'alternative pour redresser l'emploi salarié. Soit on abaisse les charges, soit on fait la politique de l'autruche et on coule définitivement.

Tag(s) : #France

Partager cet article

Repost 0