Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

hsbc.jpgLa banque Britannique, HSBC, a annoncé ce soir, qu'elle ne pouvait plus conserver les comptes d'une quarantaine d'ambassades installées à Londres. Par conséquent, HSBC laisse 60 jours maximum à ces ambassades pour trouver une nouvelle banque dépositaire.

 

Cette nouvelle a provoqué la stupeur dans un certain nombre de chancellerie mais la banque reste inflexible.

 

Depuis, l'arrivée de M. Stuart Gulliver à la tête de la banque en janvier 2011, ce dernier a mis en place une politique visant à augmenter la rentabilité de la banque.

 

Cette politique s'articule autour de cinq piliers :

 

- Le potentiel économique du client

- La pertinence en terme de connectivité

- Le rendement des capitaux propres

- Le coefficient d'exploitation

- Le ration prêts/dépôts

 

Alors la banque a-t'elle agit uniquement en répondant à ces cinq piliers? Alors oui, il semble en effet que la banque Britannique a, en effet, jugé que certaines chancellerie n'étaient pas rentable selon les critères définies par HSBC.

Mais ce n'est pas tout, HSBC veut aussi se séparer de certaines chancelleries soupçonnées de couvrir des opérations illégales.

 

HSBC cherche a éviter les ennuis, en effet, elle s'est vue condamnée en 2012 à verser à la justice Américaine, 1.92 milliards de dollars US dans des affaires de blanchiments ou des clients de la banque étaient impliqués.

 

Tag(s) : #Royaume-Uni

Partager cet article

Repost 0