Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

logo-dexiaDexia aura coûté 6.6 milliards d'euros pour le contribuable Français!

La révélation de ce chiffre vertigineux a été révélée par la Cour des Comptes à Paris.

 

Et pendant ce temps que la Cour des Comptes annoncent cela, et bien, mesdames et messieurs les contribuables Français, votre argent a servi à renflouer une banque qui est en faillite et qui a pris de plein fouet la crise des subprimes, dont une partie de ses actifs étaient et restent toxiques.

 

Mais il n'y a pas eu que la crise des subprimes ou du moins a-t-'elle contribué à la chute de Dexia qui avait mise en place une stratégie de développement à croissance rapide en prenant part dans des acquisitions coûteuses et hasardeuses, dans le but de dégager une rentabilité toujours plus élevée et de distribuer des dividendes substantiels aux actionnaires.  D'autre part la banque faisait des prêts à long terme avec des collectivités locales et ces dernières n'ont pu rembourser la banque.

 

Enfin, Dexia était dépendant à la liquidité puisque 40% de son actif était financé par des ressources monétaires de court terme.

 

Dexia, en 2008, a du faire face à la crise de liquidité et a demandé l'aide de l'Etat Français et Belge. En clair, les contribuables de chaque pays ont été mis à contribution. La Commission Européenne a accepté que les deux Etats paient à condition que Dexia se restructure.

 

Mais voilà, au bout de 5 ans, Dexia continue de coûter de l'argent aux contribuables, la banque ne reverra peut-être jamais les emprunts contractées par les collectivités locales.

 

Dans cette histoire, les deux Etats vont continuer à prendre les contribuables pour des "vaches à lait".

 

La contrition et la pitié sont peut-être des valeurs qui ont encore cours en Europe. En 2008, Wall Street n'avait pas hésité à saborder pour l'exemple la banque Lehman Brother.

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :