Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

drapeau-chineSelon la Banque Asiatique de Développement, la prévision de croissance pour l'Asie émergente va afficher une croissance économique à 6.3% contre 6.6% prévu au départ.

 

La Chine y serait en partie responsable car selon les dernières statistiques sur le Produit Intérieur Brut, celui-ci devrait progresser de 7.5% au T2 contre 7.7% annoncé précdemment.

 

La Chine voit sa croissance s'essoufler depuis quelque temps, et ce, en dépit du fait que les dirigeants Chinois ont assoupli depuis l'année dernière leur politique monétaire et les conditions de crédit, tout en voulant réorienter l'économie pour accorder une part plus importante à la consommation des ménages.

 

Accorder plus de crédit pour soutenir la croissance est une bonne idée, mais si elle conduit à l'endettement tout entier du peuple Chinois, cela peut devenir une bombe à retardement pire que la crise des subprimes qui a commencé, rappelons-le en août 2007.

 

Pourquoi, parler d'une bombe à retardement? En effet, si la croissance s'essouffle en Chine et que les entreprises commencent à licencier, des consommateurs endettés ne pourront honorer leur crédit auprès des établissements financiers et là est la catastrophe.

 

Une catastrophe qui serait très importante, car, il faut savoir que la classe moyenne Chinoise représente 475 millions de personne.

Part ailleurs et selon la directrice principale de Fitch à Pékin, Mme Chu : La Chine a dupliqué la totalité du système bancaire commercial Américain en 5 ans. Le crédit est passe de 9000 à 23 000 milliards de dollars.

 

Depuis 2009, la Chine a injecté l’équivalent de 12% du PIB pour tenter de faire face à la crise mondiale. L'injection d'argent est une façon de doper l'économie en faisant crédit pour soutenir la croissance et cela a généré une bulle immobilière qui a déjà des conséquences sur le terrain avec des problèmes économiques apparent. 

 

Devons-nous être alarmiste? Non, mais restons prudent, car, même si Fitch a dégradé la note de la Chine de A+ à AA-, l'agence considère cependant que les autorités Chinoises ont les moyens de réagir face à une nouvelle crise.

 

La Chine maintient son niveau de croissance à 7.5% pour 2013, un taux de croissance qui fait rêver beaucoup de pays en Europe.

Tag(s) : #Chine

Partager cet article

Repost 0