Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

bourse en chuteLes grandes places financières en Asie comme en Europe ou encore aux Etats-Unis, ne cessent de décrocher depuis lundi.

 

A la clôture de ce mardi 20 août, Tokyo était en baisse de -2.63%, Londres recule de 0.19%  , Paris recule de 1.35%, Francfort recule également de 0.79%, New-York recule de 0.05% sur le Dow mais gagne 0.40% sur le Nasdaq, en revanche l'indice Eurostoxx 50 termine en repli de 1.25%.

 

Mais que ce psse-t'il alors que les marchés actions sont haussiers depuis début juillet?

 

A cela, il y trois réponses.

 

Premièrement, les marchés sont dans une phase classique de consolidation avec prises de bénéfices.

 

La seconde réponse, les marchés évoluent en ce moment sur peu d'échanges et il y a un calme relatif sur de nouvelles données économiques et financières.

 

Troisième réponse, les marchés sont nerveux au sujet de la prochaine déclaration de M. Bernanke, Président de la Fed. Ce dernier prépare, depuis des mois, les marchés, de réduire le rachat des obligations d'Etat US et de réduire l'injection systématique de liquidité dans le système financier Américain.

 

Dans le cas de la dernière réponse, ceci a engendré une baisse de la roupie Indienne. Pourquoi l'Inde? L'Inde fait probablement partie du jeu de domino dont vont être victimes plusieurs autres pays d'Asie soumis de facto à la politique monétaire Américaine.

 

Comment l'Inde ou d'autres qui vont suivre sont-ils tributaires de la politique monétaire de la Fed?  En fait depuis des années, la Fed injecte de l'argent sur les marchés financiers US. Les investisseurs US investissent, jusqu'à présent, de façon importante, sur les marchés de pays émergents dont l'attractivité au niveau des taux est plus compétitive que les taux US.

 

Seulement, voilà, la roue tourne,et, une possible remontée des taux est envisageable. En effet,  les investisseurs US seront bien tentés de revenir sur leur marché domestique et ceci aura pour conséquence un ralentissement économique dans les pays émérgents.

 

Voilà pourquoi, entre autre, les marchés sont nerveux et qu'il faudra rester attentif.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :