Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BCE.jpgSur fond de risque de défaut de paiement de la Grèce, de menace de sortie de l'Euro du pays, les marchés Européens ont repris quelques couleurs dans la séance de ce mardi 13 septembre. Mercredi, une visio-conférence entre M. Sarkozy, Mme Merkel et M. Papandréou vont s'entretenir sur le sujet de la dette souveraine Grecque. D'autre part, l'Italie va se voir racheter une partie de sa dette par un fonds d'investissement Chinois. La Chine a déjà racheté de la dette souveraine en Espagne, en Grèce. En contrepartie, la Chine rachète prudemment, mais surement des pans de ces économies. Mais il n'y a plus d'autres alternatives pour l'Europe en crise.

 

A Paris, une rumeur a courru sur les révélations d'un cadre de BNP-Paribas qui a déclaré au Wall Street Journal que la banque n'arrivait plus à trouver de liquidités en dollars. Le groupe BNP-Paribas a démenti l'information et a saisi l'Autorité des Marchés Financiers pour enquêter.

 

Ainsi, l'indice Parisien, le CAC a clôturé en hausse de 1.41% à 2894.83 points. Les valeurs bancaires se sont resaisies avec +7.20% à 28 euros pour BNP-Paribas, +6.73% à 5.153 euros pour Crédit Agricole, +2.88% à 2.321 pour Natixis, et +14.96% pour Société Générale à 17.90 euros.

 

L'indice Londonien, le Footsie termine en hausse à 5174.25 point (+0.87%), le DAX de Francfort termine à +1.85% à 5166.35 points. L'indice Milanais, le MIB termine à 13769.44 points (+2.19%), l'indice Madrilin termine à7834.20 points à +2.52%. L'Euro gagne +0.49% à 1.3729 $

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :