Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BCELa Banque Centrale Européenne a décidé de maintenir son principal taux directeur à 0.25% sur fonds de déflation dans la zone euro. M. Draghi a déclaré sans ambage : "Nous pourrions connaître une longue période de faible inflation suivie par un mouvement graduel de hausse vers des taux d'inflation inférieurs mais proches de 2%".

Si le scénario de déflation devait prévaloir, la première mesure prise serait de ne plus rémunérer les comptes épargnes. D'ailleurs, le Ministre du Budget Français a du taire, cette semaine, une rumeur selon laquelle, le taux de rémunération des livrets devrait baisser.


D'autre part, la BCE se rend compte que la situation économique et sociale est compliquée avec notamment un chômage endémique puisque cela représente 12.1% de la population active soit près de 27 millions de personnes au chômage!

 

En novembre 2013, le taux de chômage était dans la zone euro de 10.9%, il a progressé de +1.2% en un mois!

 

Alors oui, la BCE va continuer à soutenir l'économie en émettant des liquidités sur les marchés en incitant les banques à prêter mais problème, les crédits aux ménages et aux entreprises diminuent.

La crise financière qui a démarré en août 2007 et qui s'est déclarée dévastatrice en 2008, perdure depuis. Les liquidités manquent, l'austérité réduit la croissance et créée du chômage structurelle.

 

Les élections Européennes de mai 2014, risquent bien d'être une cristallisation des problèmes que rencontrent les populations Européennes sur le plan économique et social.

Tag(s) : #Europe

Partager cet article

Repost 0