Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

France

Le Rapport Gallois remis au gouvernement Français par M. Gallois met en évidence que la France fait face à un problème de productivité et donc de compétitivité par voie de ricochet.

 

M. Gallois, ancien Président Directeur Général de la SNCF et d'EADS a déclaré que la France faisait face à un problème de productivité. En effet, l'appareil industriel Français est sous-outillé en machine robot et vieux.

 

A titre de comparaison, l'Italie compte 62 000 robots et l'Allemagne 150 000 contre 35 000 en France. Il faut que les industriels puissent avoir confiance en ceux qui les gouvernent en les incitants à investir dans l'appareil industriel Français qui est quasiment moribond.

 

 

Par ailleurs, la productivité horaire ne croit que de 0.8% en France et cela est insuffisant pour faire repartir l'économie Française. Cela suppose qu'il faut revenir sur la loi des 35h qui ne permet pas de produire davantage et qui bloque la progression des salaires.

Le Rapport Gallois qui fait état de 22 propositions pour relancer la France propose entre autre l'augmentation de la TVA et c'est ce qui sera chose faite) partir du 1er janvier 2014. Au départ décrié par la majorité, cet impôt est certainement le plus juste car payable par tous y compris par les touristes qui sont 70 millions à visiter la France chaque année.

 

Ensuite, le rapport parle d'un transfert significatif des charges sociales représentant jusqu'à 3,5 SMIC - de l'ordre de 30 milliards d'euros, soit 1,5 % du PIB - vers la fiscalité et la réduction de la dépense publique. Ce transfert concernerait pour 2/3 les charges patronales, et pour 1/3 les charges salariales.

 

Pour le moment, le gouvernement a retenu l'augmentation de la TVA et veut prioriser une relance dynamique de créations d'investissements et d'emplois avec pour première mesure un allègement de 20 milliards d'euros du coût du travail sur 3 ans et qui portera sur les salaires compris entre 1 et 2.5 fois le SMIC.

 

La route risque d'être encore longue pour réformer structurellement le pays car il y a des barrières idéologiques et dogmatiques qui empêchent d'aller davantage de l'avant et qui risque de compromettre une relance rapide et une diminution rapide du chômage en France.

Tag(s) : #France

Partager cet article

Repost 0