Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

drapeau-europe-et-carteLes 29 pays de l'Union Européenne se sont mis d'accord sur un encadrement plus stricte des marchés financiers.

La commission Européenne voulait revenir sur la directive MIFID qui a pour objectif de participer à la construction d’un marché de capitaux plus efficace afin de faire évoluer le contexte concurrentiel. Ainsi, deux éléments sont à retenir de la Mifid. L'un concerne la "best execution" du produit financier acheté ou vendu et l'autre élément concerne l'information obligatoire du produit financier souscrit par le client.

 

Avec cet accord qui a été pris, mardi 14 janvier, les marchés financiers vont devoir faire face à la réforme de la Mifid que tout le monde appelle déjà Mifid 2.

 

En quoi consiste cette nouvelle réforme ?

Une évolution de la pratique sur les ordres passés sur les marchés où la négociation organisée d'instruments financiers se fera sur des plates-formes de négociation multilatérales et bien réglementées.  Par ailleurs, des règles de transparence strictes interdiront la négociation anonyme d'actions et d'autres instruments de capitaux propres, qui pouvait faire obstacle à une formation des prix juste.

La nouvelle législation prévoit aussi un encadrement des plateformes alternatives nées grâce à la libéralisation du secteur boursier, non réglementées. Seuls les produits financiers suivants seront habilités à y être négociés :  obligations, produits dérivés et produits structurés.

En ce qui concerne le marché action, les opérations devront être échangées en bourse  ou sur des systèmes multilatéraux de négociation.

 

Enfin, le nouvel accord concernera aussi le trading à haute fréquence qui n'est pas régulé et qui commence à avoir un impact significatif. Souvenons-nous qu'au mois de novembre 2013, la Fed avait à peine finit d'annoncer sa politique à mener que les robots qui font du trading haute fréquence pour le compte des banques et société de courtage, se sont mis à tourner à plein régime avant même que les traders 'humains" ne réagissent!

Ainsi, toutes les sociétés qui utilisent ce principe de trading haute fréquence devront mettre en place un  système de coup de circuit pour éviter une envolée ou une chute des cours.

L'accord signé, entre les 29 pays membres, rentrera en vigueur en cours de l'année 2014.

Tag(s) : #Europe

Partager cet article

Repost 0