Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Selon le Council of Mortgage Lenders Britannique, une crise immobilière se prépare en raison des difficultés croissantes de la part des emprunteurs de payer les intérêts de leur emprunt immobilier les forçant à vendre leur bien pour pouvoir payer les intérêts.

Selon l'organisme Britannique, ce sont 1.9 millions d'emprunteurs qui seraient obligés de revendre pour finir de payer les intérêts de leur bien immobilier.

Les Britanniques sont confrontés comme leurs voisins continentaux à la crise financière des subprimes qui n'en finit pas et qui a considérablement affaibli les économies Européennes par le manque de liquidité, la hausse des impôts et du chômage et de la précarité.

Paradoxalement cela n'a pas vraiment impacté l'immobilier qui a continué de s'envoler mais avec des taux d'emprunts très bas y compris au Royaume-Uni accompagné d'aide gouvernementale.

Par ailleurs, la situation au Royaume-Uni pour devenir propriétaire est devenue de plus en plus compliquée puisque pour donner un ordre d'idée dans les années 1980, le premier achat immobilier se faisait à un prix moyen pour l'Angleterre inférieur à 30.000 livres (35.400 euros) tandis qu'en 2015, il fallait débourser 150.000 livres en moyenne dans le pays et 330.000 livres à Londres, rappelle l'étude de Resolution Foundation.

Il est clair qu'une bombe à retardement dans l'immobilier Britannique menace à tout moment d'éclater surtout si l'économie Britannique se met à ralentir fortement.

 

Tag(s) : #Royaume-Uni

Partager cet article

Repost 0