Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les temps sont durs voire très durs et le géant aéronautique Américain, Boeing,  n'y échappe pas.

En effet, le géant Américain qui avait déjà licencié 10 828 emplois en 2016 dont les deux tiers de ces emplois se trouvaient dans l'Etat de Washington, va licencier à nouveau 600 Ingénieurs.

La direction de Boeing parle de départ volontaire ou de non remplacement de poste, le résultat est là. Les suppressions de postes dans l'Ingénierie se feront par étapes, avec une convocation pour licenciement économique le 13 janvier et date d'effet le 21 avril.

Des départs volontaires seront ensuite proposés le 20 janvier avec effet le 24 mars.

Outre les postes d'Ingénieurs supprimés, Boeing prévoit deux autres plans de licenciements supplémentaires dans le courant de l'année

Boeing a rejoint un nouveau groupe de lobbying qui défend deux positions :

1. un plan d'allègement fiscal de 8,7 milliards de dollars accordé à l'industrie aéronautique en 2013 dans l'Etat de Washington.

2. Opposition à ce que l'allègement fiscal soit conditionné au maintien de l'emploi.

L'industrie aéronautique Américaine semble être en panne tout comme l'industrie aéronautique Nord-Américaine et Européenne puisque de nombreux licenciements ont eu cours en 2016 chez Boeing (USA), Bombardier (Canada) et Airbus (Europe).

Oui l'économie mondiale ne va pas mieux contrairement à ce que l'on peut entendre ici et là.

 

Tag(s) : #Aéronautique

Partager cet article

Repost 0